Des nouvelles de la Fondation

La Fondation parallèle à la Maison d’hébergement Simonne-Monet-Chartrand (MHSMC), autrefois nommée « Fondation Québécoise des enfants témoins de violence conjugale », change de nom pour la Fondation Maison Simonne-Monet-Chartrand (FMSMC).

Cette Fondation, mise sur pied en 2001, avait pour but d’amasser des fonds pour appuyer les actions auprès des enfants témoins de violence conjugale. Cette fondation n’ayant pas connu le succès escompté fut laissée en dormance, sans être dissoute. C’est à l’initiative de la directrice générale de la MHSMC, madame Hélène Langevin, dans le but, entre autres, d’aider au financement d’une maison de deuxième étape, que la Fondation fut réactivée et mise à jour.

En effet, en février dernier, une consultante en philanthropie, madame Isabelle Labrecque, fut embauchée à temps partiel à titre de coordonnatrice pour structurer la nouvelle mission et les activités de collecte de fonds. De plus, un nouveau conseil d’administration fut formé.

La FMSMC est fière d’annoncer la formation de son nouveau conseil d’administration.

  • Président : Jean-François Caron, directeur général de la Caisse Desjardins du Bassin-de-Chambly.
  • Vice-président : Nelson Verissimo, président de la Clinique Skins de Brossard.
  • Trésorière : Alexandra Poirier, CPA,CA, contrôleure chez Imagia Cybernétique inc.
  • Secrétaire : Geneviève Leblanc, propriétaire FG Chocolatiers.

Pour compléter le conseil d’administration, la Fondation est à la recherche d’un cinquième membre administrateur. Les membres du conseil d’administration de la FMSMC souhaitent rappeler à la population qu’en ces temps de crise, les besoins en hébergement et en soutien aux femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants sont fondamentaux et ils comptent sur l’appui indeffectible de ses donateurs pour assurer la pérennité des services offerts à ces femmes.