Les entreprises et la Ville de Chambly s’allient!

De nombreuses entreprises chamblyennes ainsi que la Ville de Chambly s’allient contre la violence faite aux femmes, répondant ainsi positivement à l’invitation de la Maison Simonne-Monet-Chartrand dans le cadre de la campagne de sensibilisation initiée par le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence.

Plusieurs actions de sensibilisation auront lieu un peu partout au Québec à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence envers les femmes et de la 30e édition de campagne annuelle « 12 jours d’action ». Cette année est particulière parce que la tuerie de Polytechnique a eu lieu il y a maintenant 30 ans.

Chambly : une municipalité alliée contre la violence envers les femmes

Pour la troisième année consécutive, la Ville de Chambly se joint à plusieurs autres municipalités alliées à travers le Québec pour afficher son adhésion à l’édition 2019 de cette campagne, qui se déroulera du 25 novembre au 6 décembre. La Ville diffusera par le biais d’oriflammes, de ses stèles électroniques, de son site Internet et de sa page Facebook, sa participation à cette importante campagne.

Entreprise alliée contre la violence faite aux femmes

La Maison SMC invitait également les entreprises à s’afficher à titre d’alliées. Parmi les entreprises ayant manifesté leur intérêt, 12 ont été sélectionnées et bénéficieront d’une couverture sur nos réseaux sociaux et notre site web. Toutes les entreprises participantes recevront un visuel
« Entreprise alliée conte la violence faite aux femmes » par courriel qu’elles pourront imprimer pour affichage ou encore diffuser sur leur site web et leurs réseaux sociaux tout au long de la campagne.

ENTREPRISES PARTICIPANTES

  1. Bedondaine & Bedons Ronds
  2. Centre professionnel du mieux-être
  3. Clinique Idéal Minceur Chambly
  4. Ébénisterie artisanale L’Amarante
  5. Espace Mieux-Être
  6. Imprimerie Pierre Clermont Inc.
  7. Kalyan Studio
  8. Le Garde-manger de François
  9. Massothérapie JoAnne Giguère
  10. Millénium Lettrage
  11. Parents Autrement
  12. Viva Yoga

« La campagne annuelle des 12 jours d’action représente une formidable occasion de réfléchir collectivement aux violences faites aux femmes, un phénomène systémique qui concerne tout le monde et auquel il faut mettre fin! Il est fondamental de s’allier dans cette lutte et nous soulignons l’appui remarquable de la Ville de Chambly, des entreprises locales et de la communauté qui soutiennent avec cœur et générosité notre mission, soit d’accompagner les femmes et les enfants victimes de violence conjugale », mentionne Hélène Langevin, directrice générale de la Maison SMC.

Également dans le cadre de cette campagne, des membres de l’équipe de notre ressource seront présents à un kiosque de sensibilisation au Métro Collins les 28 novembre et 5 décembre, ainsi qu’au Centre aquatique de Chambly le 2 décembre prochain.

Pourquoi une campagne annuelle pour l’élimination des violences envers les femmes?

Le 17 décembre 1999, l’ONU proclamait le 25 novembre Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, rappelant que cette violence est un obstacle sur la voie de l’égalité, du développement et de la paix. Cette date commémore l’assassinat des sœurs Mirabal, trois militantes politiques dominicaines qui furent brutalement exécutées en 1960 sous les ordres du chef d’État Rafael Trujillo. Le 25 novembre marque aussi le début des 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes, campagne reconnue internationalement, qui se terminent le 10 décembre, Journée internationale des droits de la personne.

Pourquoi 12 jours d’action au Québec?

Au Québec, la campagne de sensibilisation se déroule du 25 novembre au 6 décembre. Cette date correspond à la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Le Parlement a institué cette journée afin de commémorer la date anniversaire du meurtre de 14 jeunes femmes en 1989 à l’École Polytechnique de Montréal. Ce geste de violence sexiste a bouleversé la population. Tous les 6 décembre, les drapeaux sont mis en berne sur les bâtiments fédéraux. La population est aussi invitée à porter le ruban blanc et à observer une minute de silence afin de commémorer les 14 victimes de Polytechnique et de prendre des engagements pour enrayer la violence faite aux femmes.