La Maison Simonne-Monet-Chartrand

Historique

La Maison Simonne-Monet-Chartrand (anciennement Auberge Camiclau de Chambly) a vu le jour en novembre 1984. Cette idée d’ouvrir une maison d’hébergement pour venir en aide aux femmes en difficulté et leurs enfants germait depuis 1983 dans la tête de trois femmes engagées. Tout débuta par un centre de jour et quelques mois plus tard, la location d’un logement de 5 ½ pièces permet d’offrir aux femmes et à leurs enfants un endroit sécuritaire 24/24 heures, sept jours/semaine. Vu le besoin grandissant, l’organisme déménage ses activités dans une maison de sept pièces.

Malheureusement, le financement demeure une préoccupation constante, au point qu’en février 1987, Auberge Camiclau de Chambly ferme ses portes temporairement. Ce n’est qu’en juin de la même année que le Ministère de la Santé et des Services Sociaux accorde un premier financement.

En juillet 1987, l’organisme a pignon sur rue dans un logis de 6 ½ pièces. Finalement, en septembre 1988, arrive le moment d’acquérir une maison de 12 pièces. Grâce à l’obtention d’une subvention de la Société d’Habitation du Québec, les fondatrices réalisent un projet de rénovations, pour le mieux-être des femmes et des enfants hébergés.

À l’aube du 15e anniversaire, un sentiment d’appartenance s’installe et Auberge Camiclau de Chambly change son nom pour celui de La Maison Simonne-Monet-Chartrand, en la mémoire de cette grande dame qui a lutté toute sa vie pour les droits des femmes et pour une plus grande justice sociale.